S'il n'y a pas de testament, la loi prévoit un ordre légal de succession, appelé dévolution légale et on parle d'héritiers légaux.

Il ne faut pas confondre légataire et héritier :

  • Le légataire est celui qui reçoit tout ou partie de la succession du défunt par
    l’intermédiaire d’un testament. Le légataire reçoit un legs déterminé, à savoir
    un objet ou une somme d’argent et n’a aucune responsabilité dans la
    succession.

  • L’héritier est celui qui recueille tout ou partie de la succession du défunt par
    la simple intervention de la loi. Par exemple, les enfants recueillent une partie
    de la succession de leurs parents sans qu’il y ait besoin d’un testament ou
    d’une donation. Les héritiers sont responsables solidaires des dettes de la
    succession.

S'il y a un testament, celui-ci désigne les héritiers qui sont appelés "légataires". Il existe trois types de légataires

  • les légataires universels qui sont désignés pour recueillir la totalité de la succession

  • les légataires à titre universel qui ont droit à une quote-part ou à une catégorie de biens

  • les légataires particuliers qui reçoivent un ou plusieurs biens déterminés

Avez-vous trouvé votre réponse?