La bourse peut parfois réserver de désagréables surprises d'un mois à l'autre.

Les héritiers pourraient pourraient se retrouver dans la situation d'une soudaine baisse de la valeur des comptes-titres du défunt juste après son décès.

Afin de refléter au mieux le juste prix, la loi permet au héritier de choisir la valeur des comptes-titres à trois périodes différentes :

- à la date du décès ;

- à la même date un mois après le décès ;

- à la même date deux mois après le décès.

Attention ! Les héritiers devront choisir une seule date pour tous les comptes-titres.

Avez-vous trouvé votre réponse?