Nous parlons ici des meubles au sens commun, à savoir la télévision, les fauteuils, le lit, etc.

Ces éléments sont très difficiles à évaluer. De ce fait, l’administration admet qu'un pourcentage de la valeur assurée soit appliqué.

La valeur assurée est celle reprise dans le contrat d’assurance incendie et/ou vol qui couvre l’immeuble. Le pourcentage toléré par l'administration s'élève à 8% de la valeur assurée. Donc si les meubles sont assurés pour un montant de 100.000 Euros, il conviendra de déclarer 8.000 Euros.

Attention ! Cela ne constitue pas une règle. Les héritiers peuvent donc déclarer un montant plus faible ou, parfois, doivent même déclarer une valeur plus élevée.

Quoiqu'il arrive, il faut toujours que a valeur déclarée soit le reflet de la valeur vénale du bien.

Si le défunt possédait des meubles de grande valeur et que ces meubles sont sous-évalués par le contrat d'assurance, il conviendra de déclarer la valeur marchande de ces meubles.

Avez-vous trouvé votre réponse?