Celles-ci seront prélevées sur sa part. Le notaire peut réclamer une preuve.

Chaque héritier sera tenu de payer les dettes en proportion de ce qu'il reçoit dans la succession.

Attention, si un héritier accepte une succession et qu'il y a plus de dettes que d'actifs, cet héritier sera tenu de payer sa proportion dans les dettes avec ses fonds propres.

Lorsqu'il y a une hésitation quant à l'actif de la succession, il vaut mieux l'accepter sous bénéfice d'inventaire.

Avez-vous trouvé votre réponse?